5 conseils pour bien réussir son isolation thermique

Réussir son isolation thermique est essentiel pour obtenir un confort et atteindre les performances recherchées.

Nous proposons ici 5 conseils pour permettre d’atteindre cet objectif : la performance de l’isolant thermique, l’étanchéité à l’air, la ventilation, la mise en œuvre et le respect des documents techniques.

2-05_isolant_thermique2
Crédit photo : Groupe IKO

1. Vérifier que l’isolant thermique réponde à l’exigence réglementaire recherchée.
Les valeurs peuvent varier selon que l’on soit en neuf ou en rénovation, les exigences sont également différentes pour l’ ECO PTZ et le crédit d’impôt. Nous recommandons, pour la rénovation énergétique, de se référer aux exigences du crédit d’impôt qui sont les plus sévères afin de bénéficier de toutes les aides. Il est essentiel de s’assurer de la performance d’un isolant thermique. Celle-ci sera garantie par le certificat ACERMI délivré par un laboratoire indépendant.

2. S’assurer de l’étanchéité à l’air du bâtiment et de l’absence de ponts thermiques.
En effet la performance thermique, si bonne soit elle, sera fortement diminuée en cas de ponts thermiques et de « fuites d’air ».

3. Ventiler la maison
Une maison bien isolée doit également être correctement ventilée. Une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) adaptée permettra d’avoir un confort grâce au renouvellement de l’air intérieur tout en contrôlant sa consommation énergétique.

4. Faire réaliser les travaux de pose d’isolant thermique par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier des aides gouvernementales. Cette obligation est effective à partir du 1er juillet 2014.

5. Se conformer aux documents techniques des fabricants pour la mise en œuvre de l’isolant thermique (documentation, avis technique, cahier des charges…)

En conclusion privilégier toujours le polyuréthane :
” Le polyuréthane
=
l’isolant d’épaisseur et poids minimum pour
des performances et durabilité maximum ”

Crédit photo : Groupe Soprema