Newsletter n°4

Edito

Un constat : la toiture est la première source de déperdition de calories dans une maison, soit environ 30 %. Il s’agit donc d’un point névralgique dans toute réflexion d’isolation thermique. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler mais le sarking constitue la technique d’isolation qui permet, en neuf comme en rénovation, d’assurer l’isolation thermique continue par l’extérieur des toitures en pente. L’équivalent de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) pour les murs ! Un sujet à découvrir et/ou à approfondir dans cette lettre d’information.

Yves Pélissier

Secrétaire Général

CAP SUR LE SARKING EN PANNEAUX DE POLYURETHANE !

Une isolation continue de la charpente est essentielle pour assurer la performance énergétique d’un bâtiment neuf ou en rénovation. Plus rapide, plus léger et plus économique, le procédé de sarking avec des panneaux en mousse rigide de polyuréthane (PU) constitue la solution idéale. Performante en plaine comme en montagne elle permet de réussir son isolation thermique par l’extérieur, tout en préservant la surface habitable des combles aménagés.

Le sarking en image

Le sarking en PU, cinq atouts

  • La Légèreté

Le poids des panneaux en PU peut être jusqu’à cinq fois inférieur à la charge apportée par d’autres isolants sur la charpente. Idéal en rénovation pour éviter de renforcer la structure de la charpente ! Autre point fort : ils sont faciles à manipuler et à transporter.

 

 

  • Une faible épaisseur

À résistance thermique égale, les panneaux en PU sont jusqu’à 2 fois moins épais que d’autres isolants. Par exemple, un panneau de 14 cm d’épaisseur offre un R > 6 m².K/W. Cela réduit la surélévation de la toiture et le traitement des points singuliers (rives, débords…) et par conséquent les coûts de travaux de rénovation .

 

  • La performance thermique

La qualité de l’isolation thermique d’un panneau en PU renforce les bienfaits de l’isolation par l’extérieur de l’enveloppe du bâtiment :

– les parements multicouches étanches à la diffusion des gaz protègent et pérennisent la durabilité de leur performance.

– leur emboîtement grâce à l’usinage latéral rainuré/bouveté garantit la continuité de l’isolation thermique et supprime les ponts thermiques,

– le pontage des joints de panneaux avec une bande adhésive dédiée assure l’étanchéité à l’air de l’isolation.

 

  • Résistance à la compression

La résistance mécanique des panneaux PU permet la pose directe et durable des contrelattes sur isolant à l’aide de fixations simple filetage.

 

  • Durabilité

En sarking, l’isolation est réalisée par l’extérieur. La charpente se retrouve dans le volume chauffé, la protégeant et la rendant plus pérenne. Le panneau rigide installé ne se tasse pas, ses performances thermiques et mécaniques restent constantes dans le temps.

 

Les fausses idées sur le sarking en PU :

  • L’isolant de la toiture doit être «respirant» : FAUX

La couverture doit être ventilée et l’étanchéité à l’air des parois respectée. Le renouvellement d’air à l’intérieur des locaux est assuré par une VMC adaptée.

  • Le PU assure un moins bon confort d’été que des matériaux plus « lourds » : FAUX

A résistance thermique égale, le déphasage thermique du PU est comparable. Comme pour le confort d’hiver, le confort d’été est assuré par le pouvoir isolant. Dans ce domaine, le PU reste le meilleur des isolants courants. Les panneaux en PU peuvent être équipés de parements réfléchissants qui limitent les effets de surchauffe au travers des parois opaques.

Témoignage de José FAUCHEUX, gérant et créateur de la société Faucheux à Crépy (près de Laon, 02), responsable national des couvreurs à la CAPEB

Pourquoi favorisez-vous les panneaux en PU pour l’isolation de vos chantiers en sarking ?

«Plusieurs raisons me viennent automatiquement en tête ! La première, c’est la facilité de mise en œuvre. Les panneaux en PU sont plus légers, donc plus aisés à transporter et à manipuler sur la charpente. Le chantier se réalise plus rapidement et en toute sécurité. Cette légèreté évite aussi de surcharger la structure. En même temps, la haute dureté du panneau en PU rassure car il n’y a aucun souci d’écrasement ou de tassement une fois mis en œuvre.

La deuxième raison réside dans les problèmes techniques et esthétiques des surépaisseurs engendrés par d’autres isolants. Les panneaux en PU sont très performants sans nécessiter plusieurs couches d’épaisseurs. Cette faible épaisseur, divisée par deux, me permet d’éviter des problèmes avec les rives latérales ou encore sur la cheminée. C’est aussi un avantage esthétique : si le client souhaite aménager une chambre mansardée, le sarking en PU évite d’ajouter une surcouche qui viendrait dissimuler les poutres intérieures.

Enfin, le panneau en PU permet de réaliser un sarking qualitatif pour le client. Grâce à l’isolation par l’extérieur, ce dernier ne perd pas de surface habitable et peut continuer à occuper ses combles aménagés pendant le chantier. L’ITE de sa toiture en panneau PU évite les ponts thermiques et lui garantit des économies d’énergie.»

Plus de 90 % (source SNPU)

C’est la part de chantiers de rénovation de couverture réalisés sans une mise à jour des normes actuelles de l’isolation thermique. Il s’agit d’un véritable manque à gagner pour le client alors que les économies d’énergie sont substantielles et que près d’un tiers des travaux sont éligibles au crédit d’impôt ou finançables par un prêt à taux zéro. Tous à vos sarkings en PU !

Votre contact : SNPU / Yves Pélissier / Tél. 01 45 20 42 68 / ou par Email